Années 40

John Fowler

Tout au long des années 20 et jusqu’au début des années 30, John Fowler perfectionneson talent de décorateur chez Thornton Smith, une entreprise londonienne, et par la suite, dans le studio de Peter Jones, où il fait l’acquisition de nouvelles techniques, telles que les chinoiseries réalisées sur papiers peints à la main. Au moment où Sibyl Colefax l’invite à la rejoindre, il travaille déjà à son compte depuis plusieurs années dans ses locaux de King’s Road. Grâce à la renommée de Lady Colefax, John Fowler va bénéficier d’une carte de visite qui lui ouvre en grand les portes du succès, et dès lors, leur association prospère. Pendant la période de l’après-guerre, où l’austérité est de mise, son talent pour concevoir desintérieurs somptueux avec un budget relativement limité s’avère être une compétence très appréciée.

Au début de l’année 1944, Sibyl Colefax & John Fowler Ltd déménage au no.39, Brook Street (qui était autrefois le domicile et les bureaux de Sir Jeffry Wyatville, un architecte renommé du début du 19ème siècle). Le jour de l’ouverture de la nouvelle boutique, John Fowler écrit dans son journal : « Une belle journée et beaucoup de monde. Nous avons fait de bonnes ventes. »

Le succès continu et la réputation de la maison pour ses somptueuses tentures, le confort et la disposition conviviale de ses salons doivent beaucoup au don artistique de Fowler pour la décoration et à son étude appliquée. Grâce à lui, une nouvelle forme d’élégance décomplexée voit le jour. Par la suite, il collaborera avec le National Trust pour la conservation du patrimoine et la restauration des sites historiques les plus renommés de Grande-Bretagne. Ses commandesles plus importantes comprennent notamment Clandon Park, Lyme Park, Sudbury Hall, Claydon House et Uppark House. Son talent exceptionnel lui vaut le surnom de « prince des décorateurs », un sobriquet qui lui est attribué par son amie, la regrettée Duchesse du Devonshire, et qui restera dans l’histoire.

Dernier étage du no. 292, King's Road qui incarne le style rustique de John Fowler
Aquarelle par Serebriakoff représentant le salon du pavillon de chasse de John Fowler © Stanley Falconer
Previous Section: Années 30 Next Section: Années 50